Les données scientifiques réfutent les allégations de modification du blé moderne par rapport aux anciens cultivars. Malgré le temps, la composition nutritionnelle et la qualité du blé sont restées inchangées.